Principes fondamentaux

Principes fondamentaux

Durant des décennies de travail dédiées à transformer les conflits destructifs en conflits constructifs, nous avons tiré quelques leçons. Découvrez notre philosophie du conflit et comment notre approche permet d’éliminer les conflits violents.

Notre philosophie

Le conflit est un phénomène normal et résoluble

Nos différences – croyances, valeurs et expériences – mènent au conflit. Ces désaccords sont naturels. Cependant, quand nous réagissons avec colère, peur ou haine nous nous engageons dans une voie destructive. Or la violence n’est pas inévitable. Nos désaccords ouvrent la porte à la découverte de nouvelles perspectives. Les conflits nous permettent de travailler ensemble et de trouver une solution qui répond aux besoins de tous.

Nous ne prétendons pas qu’il soit facile ou simple de répondre de façon constructive. Cela demande du courage. Mais nous en sommes tous capables.

Common Ground n’est pas un compromis

Souvent lorsque des personnes sont en désaccord, elles finissent par se retrouver à mi-chemin et par renoncer à quelque chose qui leur est cher. Nous ne demandons pas un compromis. Nous proposons une nouvelle vision commune du futur, une vision qui respectent les préoccupations et les valeurs les plus profondes de tous. C’est un terrain d’entente auquel tous les peuples peuvent aspirer et en vue du quel ils sont prêts à agir. Trouver ce terrain d’entente demande parfois de la créativité et une compréhension des principes sécuritaires mais nous sommes convaincus que cela mène à des solutions à long terme pour la plupart des personnes.

Le conflit peut être transformé

Nous n’essayons pas de faire signer un bout de papier afin que les gens arrêtent de se battre. Notre objectif est beaucoup plus vaste. Nous voulons transformer les conflits, en abandonnant la violence au profit de la coopération, et en changeant les interactions quotidiennes des personnes en conflit de la destruction vers la construction.

Transformer un conflit peut être aussi simple que de recadrer une situation – créer un contexte nouveau dans lequel au lieu de s’attaquer les unes aux autres les personnes s’attaquent ensemble aux problèmes communs. Une mentalité gagnant-perdant ou vous-contre-moi ne ferait que perpétuer la violence car elle ignore le fait que les personnes impliquées devront coexister bien qu’un ‘vainqueur’ ait été déclaré.

La paix est un processus

Il n’y pas de remède immédiat aux conflits destructifs et violents – cela demande une démarche, pas un évènement isolé. Afin de réorienter une situation conflictuelle, nous devons nous engager à long terme pour un travail de partenariat avec les populations locales des différents secteurs de la société. Apprenez-en plus sur la démarche adoptée ci-dessous, sous l’onglet ‘Pourquoi ça marche’.

L’humanité est interdépendante

Face à une mondialisation rapide, notre impact sur les autres et notre dépendance vis-à-vis des autres sont évidents, qu’il s’agisse des crises ou booms économiques ou des menaces sécuritaires. De nos jours, il est difficile d’acheter un fruit ou un t-shirt sans devenir participant dans un réseau de relations mondiales.

Qu’on le veuille ou non, nous sommes tous concernés. Notre meilleur espoir est de résoudre nos problèmes mondiaux ensemble. Afin d’accomplir ceci, nous devons aborder nos différences et nous rapprocher les uns aux autres avec respect et munis d’une mentalité constructive.

Pourquoi Ça Marche

1. Nous nous engageons à long terme.
WNous évitons les interventions rapides – s’engager dans la médiation ou la résolution d’un conflit de manière brève. Parce que la paix est un processus, nous avons besoin d’une présence continue afin de développer de solides relations avec tous les différents partis du conflit, en prenant soin de comprendre les préoccupations de chacun impliqué et en gagnant la confiance nécessaire pour atteindre une résolution sécurisée, constructive et créative des problèmes.

 
 

2. Nous utilisons une approche intégrée.
Pour obtenir un changement sur l’ensemble de la société, nous travaillons à de multiples niveaux – des hauts dirigeants jusqu’aux populations locales – de façon simultanée en utilisant de multiples outils.

3. Nous nous engageons afin de voir les possibilités futures.
Les conflits sont extraordinairement complexes et demandent un engagement profond pour être compris correctement. Bien que nous menions des missions d’évaluation avant de commencer un programme, nous nous adaptons également aux changements possibles des environnements dans lesquels nous opérons.

 
 

4. Nous sommes des entrepreneurs sociaux.
Nous cherchons des personnes capables de trouver des solutions et de réfléchir de manière créative et qui, d’une vision commune, pourront développer des projets circonscrits et réalisables. Nous développons constamment de nouveaux outils et de nouvelles approches.

5. Nous sommes immergés dans les cultures locales.
Nous travaillons et construisons sur la base des connaissances, de la sagesse et de la créativité des individus et des communautés. Travailler en partenariat avec les bâtisseurs de la paix locaux est essentiel au renforcement de leur aptitude à transformer leurs propres conflits.

 
 

6. Nous utilisons une action concertée.
Le dialogue est nécessaire mais insuffisant lorsqu’il s’agit de changer les attitudes et les comportements. Dans la mesure du possible, nous travaillons avec les personnes impliquées dans le conflit afin de les aider à comprendre leurs différences mais aussi afin qu’ils puissent trouver un terrain d’entente.